Le challenge de l’Internet des objets (ou objets connectés)

Le défi de l’Internet des objets (IoT)

 

Le monde tel que nous le connaissons est en train de changer. Ce n’est pas la première fois que ça arrive. Pensez à la machine à vapeur, à la bande transporteuse et à la première révolution de la technologie informatique et de l’automatisation.

Aujourd’hui, la quatrième révolution industrielle s’installe avec l’Internet des objets (IoT). Les véhicules, les appareils et même les bâtiments sont intégrés à l’électronique, aux capteurs et aux connexions réseau. Cela permet aux objets inanimés d’échanger et de collecter des données. Le monde physique devient un système d’information, relié par des réseaux câblés et sans fil.

Les réfrigérateurs se réapprovisionnent eux-mêmes, les voitures, comme Tesla, se conduisent sans l’aide de personne, les températures sur les lieux de travail sont optimisées, les aspirateurs nettoient automatiquement après qu’un certain nombre de personnes soient entrées dans nos maisons. Notre monde, notre environnement, devient plus intelligent. Pour les plus innovants, cette révolution présente une excellente opportunité d’affaires, sous la forme des start-ups. De la création de nouveaux produits et services, en passant par l’aide à d’autres entreprises pour la gestion de leurs produits IoT, les possibilités sont infinies. Le marché est vaste et de nombreuses start-ups profitent de l’occasion pour se lancer, maintenant.

Démarrer dans l’IoT

Dans l’industrie médicale, l’IoT va changer la façon dont les médecins traitent leurs patients. Des appareils portables qui transmettent des informations sur la tension artérielle aux trousses d’analyse de la glycémie qui envoient les résultats directement à votre médecin. Une start-up, AdhereTech, a trouvé un moyen de s’assurer que les patients prennent leurs médicaments correctement. La société a développé une bouteille de pilules de haute technologie qui rappelle aux patients de prendre leurs médicaments sur ordonnance à temps. La bouteille envoie des appels téléphoniques et des messages texte au téléphone du patient, et a également ses propres carillons et lumières.

 

La bouteille de pilules intelligente, avec ses capteurs intégrés, est assez intelligente pour détecter quand une pilule a été retirée du récipient. Cette technologie a beaucoup de potentiel – tel que prévenir les surdoses et même ajuster votre dosage basé sur l’exercice et la prise alimentaire. Mirametrix, une autre start-up spécialisée dans le domaine des technologies médicales (e-Health), a démarré avec une technologie qui n’était pas du tout médicale. La technologie à vision assistée de l’entreprise Miratrix, le S2 Eye Tracker, a été utilisée dans la recherche médicale pour évaluer comment les enfants autistes réagissent dans diverses situations sociales. Bien que ce ne soit peut-être pas prévu à l’origine, les données qui peuvent être recueillies avec le S2 Eye Tracker peuvent aider les médecins et les chercheurs à mieux diagnostiquer et traiter les patients autistes. Avec l’innovation créée au cours de cette quatrième révolution industrielle, le marché médical va changer et évoluer vers quelque chose que nous n’avions jamais vu auparavant, ce qui pourrait nous rendre tous un peu plus sains.

 

Les wearables de fitness sont devenus très à la mode, avec des sociétés comme Fitbit et JawBone qui se portent très bien sur le marché. Ces bracelets comptent les étapes, la fréquence cardiaque et certains suivent même votre poids et votre pourcentage de graisse corporelle. Mais, et s’il y avait un moyen d’améliorer votre entraînement en temps réel? Sensoria a développé ce type de produit, dans une chaussette. Oui, dans une chaussette. Leur chaussette comporte un capteur intégré qui aide les coureurs à perfectionner leur technique, ce qui se traduit par des séances d’entraînement plus efficaces. Le placement des pieds et la cadence peuvent tous être ajustés en temps réel lorsque les capteurs de la chaussette transmettent des informations à l’application, qui vous parle pendant que vous courez. Les utilisateurs peuvent ensuite suivre leur progression via l’application, ainsi que sur leur ordinateur portable ou leur tablette. L’équipe Sensoria a également développé d’autres appareils connectés liés aux vêtements (vêtements IoT) tels que des soutiens-gorge de sport et des tops qui surveillent votre fréquence cardiaque. Le potentiel pour les appareils portables de fitness est presque infini, et il est évident que ces technologies auront d’autres applications dans le monde médical – pensez à la surveillance de la tension artérielle sans matériel lourd et détection de posture pour ceux qui souffrent de maux de dos chroniques. D’autres start-ups se sont concentrées sur la facilitation du monde IoT à d’autres sociétés avec des produits IoT.

 

Les défis

Chaque révolution a ses propres défis. Au cours de la révolution industrielle, certains des défis ont été la faible sécurité, la pollution, le bruit assourdissant, la surpopulation des villes, les systèmes d’assainissement de mauvaise qualité ou les taux élevés de maladies ou encore le travail des enfants. L’Internet des objets (IoT) a ses propres défis.

L’adoption de l’IoT va prendre du temps. Il faudra que les organisations réorganisent leur mode de fonctionnement actuel. La conception de l’organisation devra être modifiée et des systèmes spécifiques à l’industrie devront être mis en œuvre.

La précision est très importante lorsque nous commençons à laisser les «choses» fonctionner par elles-mêmes. Par exemple, la fabrication de machines et d’équipements pourrait échouer si le moment n’est que légèrement décalé, et, s’il n’est pas correctement chronométré, pourrait mettre en péril l’entreprise elle-même.

La sécurité est évidemment une préoccupation majeure entourant l’Internet des Objets (IoT). Comment les entreprises vont-elles s’assurer que leurs données sont protégées et sécurisées? Avec tout ce qui se passe dans le «Cloud» et les informations qui communiquent fréquemment entre elles et avec l’entreprise, il est assez difficile de s’assurer que toutes ces connexions soient sécurisées. Sans cela, des dommages au réseau de l’entreprise et des informations confidentielles sont inévitables. En outre, et même si cela ne semble pas être une préoccupation majeure pour l’Internet des objets (IoT) B2B industriel, les lignes peuvent parfois être floues en matière de vie privée. Pouvons-nous partager n’importe quel type de données? Les nouvelles lois et politiques concernant la protection de la vie privée devront vraisemblablement être mises en œuvre à mesure que l’Internet des objets (IoT) se développera.

Un expert des services de fabrication électronique (EMS) à l’appui de votre projet

En plus des défis de l’Internet des Objets (IoT), jetons un coup d’œil aux défis des fabricants d’appareils ou demain: les start-ups. Un défi que de nombreuses start-ups rencontrent dans ce nouveau monde est de savoir par où commencer.

Beaucoup de start-up ont d’excellentes idées pour les produits liés à l’Internet des Objets, mais n’ont pas forcément les connaissances techniques pour concevoir leur propre produit. Faire équipe avec une entreprise de services de fabrication électronique (EMS) qui est également experte en conception électronique, peut certainement faire la différence. Asteelflash peut accompagner les start-ups dans leurs projets IoT et leur apporter son soutien et son expertise en matière de conception de produits, de prototypage et de transition vers la production de masse. Offrant la solution complète aux entreprises en démarrage qui commencent leur voyage dans l’espace IoT, nous prenons toutes les mesures nécessaires pour mettre votre produit sur le marché. En s’associant à une équipe expérimentée dans la conception et la fabrication de technologies, les start-ups peuvent extraire leur produit plus rapidement, sans avoir à se procurer toutes les pièces elles-mêmes, ce qui permet une conception viable sur le marché IoT. Asteelflash a récemment remporté trois places dans le Top 50 mondial des fournisseurs de services de fabrication électronique à travers le monde en raison de résultats solides avec les appareils liés à l’IoT.

D’ici 2020, il y aura plus de 50 milliards d’objets connectées, représentant environ 13 quadrillions de connexions. Ces connexions produiront des revenus globaux de plus de 8,9 billions de dollars. Il y a dix ans, ces chiffres auraient été considérés comme fous. L’Internet des objets (IoT) présente des opportunités fantastiques pour les nouveaux arrivants et les plus innovants, s’ils sont prêts à relever les défis qui accompagnent cette révolution technologique. Il ne fait aucun doute que l’Internet des objets sera énorme, et avec autant de facteurs déterminants, tels que le vieillissement de la main-d’œuvre, l’automatisation du marketing et les réseaux universels, l’ère des Jetsons arrivera très bientôt.

Publié sur Publié le 23 juin 2016

Vanessa Gentile

Vanessa Gentile

Group Marketing Manager chez Asteelflash

Plus de $2.5M d'investissement dans une usine à la pointe de la technologie à La Soukra - Tunisia

Next article
Contactez-nous Apply now

Newsletter

Sign up to Asteelflash News below

Type enter to search, or ESC to close the window